Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2017-06-01T12:09:12+02:00

Lingerie et féminisme : et si on suivait enfin nos envies ?

Publié par dijon-en-guepiere
Lingerie et féminisme : et si on suivait enfin nos envies ?

Il y a des jours où une simple envie d’air me fait passer de la pécheresse à la prêcheresse et que, comme tous ces anonymes sur les réseaux sociaux, je me plais à m’imaginer un auditoire captif et captivé par les divagations de mes pensées. Contrairement à beaucoup d’entre eux, je vais cependant m’efforcer de rester dans mon domaine de compétences très limité qui est celui des froufrous, dentelles et autres frivolités.

En matière de mode, vous avez remarqué que l’heure est à l’injonction et à la traque aux « fashion faux-pas » grandement véhiculée par des émissions racoleuses de télévision.

Moins visible que le prêt à porter, la lingerie féminine n’est malheureusement pas épargnée, contrairement à la lingerie masculine au vu du grand nombre d’hommes qui assument leur « boxer-coton-Dim-tout-détendu-acheté-par-leur-mère-ou-leur-femme-à-la-fin-des-années-90-en-pack-de-trois-au-supermarché-du-coin-mais-qu’ils-ne-jetteraient-pour-rien-au-monde».

Du « Il faut », nous sommes passés à l’ère du « Il ne faut pas » et dieu sait que la liste, déjà grande, s’allonge de jour en jour. J’ai donc appris avec consternation ces derniers temps que les collants beiges sont devenus « mèmèrisant » (oui on invente même des mots pour stigmatiser les choix vestimentaires des femmes), que les collants à motifs sont vulgaires, les strings uniquement pour les tailles 36, les culottes uniquement pour les femmes âgées, les maillots de bain deux pièces pour les moins de 30 ans, les soutien-gorges bandeaux pour les petites poitrines, les couleurs vives pour les femmes bronzées, et je vous en passe des vertes et des pas mûres ! Je sais pas vous mais moi je trouve que ça fait beaucoup de préjugés pour un simple petit bout de tissu qui, jusqu’à preuve du contraire et selon les jours, ne s’exposera pas au regard du monde entier sauf si vous vous appelez Rihanna.

Certes, en tant que professionnelle de la lingerie (Aie mes chevilles !), je frôle la crise d’épilepsie quand je vois des bretelles de soutien-gorge en plastique transparent autrefois invisibles mais désormais jaunies par le soleil ou des dos de soutien-gorge tellement détendus qu’ils remontent bien au-delà du joli petit débardeur. Cependant depuis quelques temps, je me fais violence pour me dire que ça ne me concerne pas (sauf à l’intérieur de la boutique puisque vous y venez pour mes conseils et sans aucune obligation de les suivre) et que ces femmes mettent ce qu’elles veulent sur leurs corps.

Voyez-vous il y a ce qui vous va (et en cela je suis qualifiée pour vous conseiller selon votre morphologie et vos besoins) et ce que vous aimez. Je pars désormais du principe que ce que vous aimez doit davantage influencer vos choix ! Si vous aimez le rendu sexy-grunge d’un soutien-gorge noir sous un tee-shirt blanc, que les culottes brésiliennes très échancrées des années 80 vous rappellent votre jeunesse, que les couleurs flashy vous donnent du pep’s le matin, que votre chéri(e) adore le rendu d’un string ficelle sur vos fesses XXL, ou que tout simplement vous vous trouvez belle avec ce que vous essayez, alors faites-vous plaisir !

La seule limite à vos envies sera les contraintes techniques. Il m’est donc pour l’heure parfaitement impossible de vous proposer un soutien-gorge triangle  ou un soutien-gorge adhésif sans dos ni bretelles en bonnets profonds, un soutien-gorge push-up sans coques ni coussinets de rembourrages, ou encore une belle culotte à élastiques qui ne marque pas sous les pantalons. Comme dans beaucoup de situations dans la vie, il vous faudra donc faire des concessions sur certaines de vos exigences mais par pitié tirez un trait sur la mode plus souvent que sur vos goûts !

Aimez-vous, soyez heureuses et mettez ce qui vous plait sur vos fesses ! Amen !

Voir les commentaires

commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog